Contrefaçon et coopération à Londres

Cette semaine à l’initiative du gouvernement britannique (ils ont un secrétariat d’État à la propriété intellectuelle), de l’Office des marques d’Alicante (OHIM) et de la commission, s’est tenue une réunion d’un grand nombre d’acteurs de la lutte anti contrefaçon de nombreux pays européens et du monde.

IP SummitÉtaient là des entreprises, des transporteurs, les douanes, les sociétés de droit d’auteur, les offices de brevets, … J’ai pu exposer ce que nous faisons en France à la fois avec la loi du 14 mars et dans le cadre du CNAC : lutte contre la cybercontrefaçon, coopération internationale, campagne de sensibilisation. C’est une excellente idée de faire rencontrer ceux qui travaillent sur ces questions pour leur permettre de partager leurs expériences et de coopérer. À suivre…