UE Blockathon 2018 les vainqueurs annoncés

Les vainqueurs du premier Blockathon de l’Union Européenne 2018 ont été annoncés à l’occasion d’une cérémonie à Bruxelles ce 25 juin 2018.

Bruxelles, 25 Juin : Le Blockathon de l’UE, organisé par l’Office de la propriété intellectuelle de l’Union européenne (EUIPO) et la Commission européenne, est un événement unique visant à exploiter le potentiel de la technologie blockchain pour protéger les chaînes d’approvisionnement contre la contrefaçon.

Au cours de l’événement qui s’est déroulé du 22 au 25 juin, onze équipes de codeurs ont travaillé pendant 48 heures pour co-créer une série de solutions blockchain dans la lutte anti-contrefaçon à destination des consommateurs, des autorités de contrôle, des opérateurs logistiques et des entreprises.

Deux finalistes ont été choisis parmi les équipes participantes : l’équipe Cryptomice, menée par Thomas Rossi, qui a remporté le prix général du Blockathon de l’UE 2018 et la Team Fides.

Le Blockathon de l’UE 2018 a été divisé en trois catégories, chacune reflétant les défis auxquels sont confrontés les consommateurs, les opérateurs logistiques et les douaniers dans la lutte contre les produits contrefaits.

Le Défi du Consommateur a été remporté par Team Fides, qui a développé une solution « Goodchain » pour aider les clients à s’engager auprès des propriétaires de marques afin d’encourager les causes sociales, tout en les aidant à identifier les produits contrefaits. Le deuxième finaliste était Team Cryptomice, qui a créé un produit « Virtual Twin » qui ne peut pas être cloné ou falsifié et qui est lié au produit physique, enregistré sur la blockchain, et envoyé avant le produit physique pour vérification.

Le Challenge des Douanes a été remporté par Team Fides avec la solution « Goodchain ». Les finalistes étaient Team Cryptomice avec la solution « Virtual Twin », et l’équipe The Pirate Busters, qui a créé la solution « Trusttrack » pour aider les douaniers à identifier les gains d’efficacités possibles, dans le but d’atteindre un meilleur taux de réussite dans l’arrêt des contrefaçons.

Le Défi Logistique a été remporté par Team Cryptomice avec la solution « Virtual Twin ». Le second a été Team Seal, qui a créé une solution basée sur Self Sovereign Digital Twins ainsi qu’un espace pour des envois sécurisés appelé Rootbox.

Le travail commence maintenant entre les équipes gagnantes et les parties prenantes publiques et privées pour étudier les solutions créées et voir comment elles peuvent être développées pour contribuer à la lutte contre la contrefaçon.

Les enquêtes de l’EUIPO montrent que 60 milliards d’euros sont directement perdus chaque année en raison de la contrefaçon dans 13 secteurs économiques clés ; environ 7,5% des ventes totales, soit 116 euros par citoyen de l’UE par an.

Parce que les fabricants légitimes produisent moins qu’ils ne l’auraient fait en l’absence de contrefaçon, employant ainsi moins de travailleurs, 434 000 emplois sont également directement perdus dans ces secteurs.

Le directeur exécutif de l’EUIPO, António Campinos explique :
Le Blockathon de l’UE est né de l’idée que les technologies blockchain ont un grand potentiel dans la lutte contre la violation des droits de propriété intellectuelle. Les solutions développées ici par ces brillants groupes de codeurs auront, espérons-le, un rôle à jouer dans ce combat, alors que nous travaillons pour essayer d’arrêter la contrefaçon à la fois en ligne et hors ligne.

L’événement Blockathon de l’UE a également été marqué par la signature d’un protocole d’accord sur la publicité en ligne (MoU) et les droits de propriété intellectuelle (DPI).
Le protocole d’accord est un accord volontaire, facilité par la Commission européenne, qui a été signé par des représentants de l’industrie de la publicité, des annonceurs, des détenteurs de droits et des fournisseurs de technologie. Tous les signataires se sont engagés à minimiser le placement de publicité sur les sites Web et les applications mobiles connus pour enfreindre le droit d’auteur ou diffuser des produits contrefaits.

Marine MOULIN

Les Échos Start (25/06/18)