Salon Global Industrie: Halte à la contrefaçon

Le 27 mars, j’ai participé à une conférence intitulée « Halte à la contrefaçon ».

Organisée par l’Union des fabricants (Unifab), cette conférence avait pour objectif de sensibiliser à la lutte anti-contrefaçon les visiteurs du salon Global Industrie. Ce dernier vise à « valoriser l’image de l’industrie en France auprès du grand public ». Créé sous l’impulsion d’Emmanuel Macron, il rassemble quatre salons déjà existants (Industrie, Midest, Smart Industries et Tolexpo).
Le parc des expositions de Paris Nord Villepinte a accueilli pas moins de 2.700 exposants, qui représentaient « l’écosystème industriel (start-ups, offreurs de produits/solutions, équipementiers, sous-traitants, donneurs d’ordres, grands groupes, régions, etc.), la chaîne de valeur (recherche et innovation, conception, production, services, formation, etc.) et les filières utilisatrices (transports et mobilité, énergies, agroalimentaire, infrastructures, biens de consommation, chimie, cosmétologie, pharmacie, mécanique, défense/militaire, métallurgie, sidérurgie, etc.) ».

Je suis intervenu aux côtés de Romain Soubeyran, directeur général de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI), Jean-Luc Gardelle, directeur des ventes chez SKF France et membre de la Fédération des industries mécaniques (FIM), Christophe Durand, artisan (coutellerie de Laguiole Honoré Durand), Michel Laurent, chef de la lutte anti-contrefaçon chez Renault, et Jean-Michel Thillier, directeur général adjoint des douanes et droits indirects. La conférence était animée par Emmanuelle Hoffman, avocate, membre du conseil d’administration de l’Unifab.

Après avoir échangé avec le public, j’ai visité l’exposition « Faux Fuyons! », organisée par la FIM, le Centre technique des industries mécaniques (Cetim) et GL Events, avec le soutien du CNAC. Pendant les quatre jours du salon, plusieurs destructions de contrefaçons ont eu lieu. Par ailleurs, des représentants du CNAC, de l’INPI, des douanes et de l’Unifab ont répondu aux questions des visiteurs.

Un dossier consacré à la lutte anti-contrefaçon a été publié par les organisateurs du salon. Vous pouvez le consulter en cliquant ici.

Vous pouvez par ailleurs visualiser la vidéo réalisée par la douane en cliquant ici.