Marseille: un vendeur de produits de contrefaçon arrêté par le Raid

Un scénario pour partie visionnaire : le 24 avril dernier, l’homme de 38 ans a bien eu « l’honneur » d’être levé au saut du lit par des hommes du Raid lourdement armés. La légende raconte qu’il portait un sweat frappé du slogan « King ».

Lors des perquisitions qui ont suivi, dans un appartement du Parc Bel Ombre (11e), où il avait monté son show-room clandestin, la douane financière a dégoté un butin exceptionnel : près de 4 000 contrefaçons de grandes marques : Givenchy, Dior, Kenzo, Gucci, Balanciaga, Saint-Laurent… Dans cette boutique du 5ème étage, parfaitement agencée, on trouvait de tout à prix cassés : pochettes, blousons, sweets, parfums, chaussures, maroquinerie. Une grosse prise pour les douaniers qui se refusent à ce stade à commenter « une enquête en cours » portant sur plusieurs centaines de milliers d’euros de préjudice.

La Provence (24/05/19)