En 2017, le nombre de saisies de contrefaçons a reculé de 7,7%

Le 13 mars, le ministre de l’action et des comptes publics, Gérald DARMANIN, a présenté les résultats 2017 de la douane à l’occasion d’un déplacement dans les services douaniers du Port de Gennevilliers.

L’an dernier, l’administration dirigée par Rodolphe GINTZ a intercepté 8,4 millions de produits contrefaisants, contre 9,24 millions en 2016, 7,7 millions en 2015 et 8,8 millions en 2014.

Parmi les principaux types d’articles saisis figurent les jeux, jouets et articles de sport (1.206.847), les vêtements (1.167.192), les équipements électriques, électroniques et informatiques (1.081.368), les chaussures (587.977), les accessoires personnels (402.633), les produits alimentaires (318.257), les téléphones mobiles (205.553), les produits de soins corporels (203.702), les médicaments (129.257) ainsi que les CD, DVD et logiciels (9.267).

L’un des évènements les plus marquants de l’année 2017 a été le démantèlement d’un laboratoire fabriquant des cosmétiques de contrefaçon.

La douane a également reçu 1.534 demandes d’intervention de la part de titulaires de droits de propriété intellectuelle (+2,8% par rapport à 2016).

La douane « fait désormais face à des réseaux criminels multi-trafics », la contrefaçon constituant « une des sources de financement de la criminalité organisée ».

Je félicite les services douaniers pour ces excellents résultats. Je salue une nouvelle fois leur très grand professionnalisme ainsi que leur engagement dans la lutte anti-contrefaçon et la protection de la propriété intellectuelle.

Pour en savoir plus, cliquez ici.